fleche

Le site des professionnels du management de l'innovation : Site MI

Dernière mise à jour : le 29 février 2016

Glossaire du MI

D'autres glossaires sont disponibles ici

Il y a 18 entrées dans ce glossaire.
Tout C D E I M P S
Terme Définition
Découverte

Prise de conscience d'un fait naturel jusqu'alors inconnu. A ne pas confondre avec l'invention. En appliquant ce raisonnement aux travaux d'Einstein, on peut considérer qu'Einstein a découvert la composition de la lumière et inventé la théorie de la relativité restreinte.

D'après Rigny A. J. (1973), Structure de l'entreprise et capacité d'innovation, Puteaux, Hommes et Techniques.

Design pour innover

"Activité créatrice dont le but est de présenter les multiples facettes de la qualité des objets, des processus, des services et des systèmes dans lesquels ils sont intégrés au cours de leur cycle de vie" (International Council of Societies of Industrial Design, ICSID, 2010).

Selon le MEIE (2009, Morand et Monceau), les entreprises françaises étaient en 2009 plus de 60% à ne pas recourir au design contre 35% au Royaume Uni et 25% en Norvège. De plus, coexistaient et s'opposaient souvent la vision d'un design compris comme une activité essentiellement technique de conception de produit et celle d'un design uniquement préoccupé d'esthétique et d'art de vivre, permettant de véhiculer l'image parfois un peu embellie d'une marque ou d'un produit (voir l'article écrit par Armand Hatchuel, chercheur au Centre de Gestion Scientifique de l'Ecole des Mines de Paris, dans Le Monde Economie en 2010).

Un concept habilement formulé pourrait bousculer nos pratiques de management de l'innovation : le design thinking, largement plébiscité dans les travaux de normalisation sur le management de l'innovation, que ce soit au niveau français ou au niveau européen. Ce concept a été développé par le CEO de l'agence de design Ideo à Palo Alto, T. Brown, dans un article très remarqué de la Harvard Business Review publié en 2006. Le design y est présenté, selon nous, comme LE nouveau facteur de structuration des projets d'innovation, d'où l'idée de design thinking.

Le design pour innover, d'accord ... Tous les chercheurs en management de l'innovation, y compris nous-mêmes, s'évertuent à plaider la cause du design depuis de nombreuses années. Le design est une compétence clé au service du management de l'innovation : toujours selon Hatchuel (2010), le design « puisant aux sources de l'art et de l'imaginaire, le design apporte sa capacité à recréer les "choses", les émotions et les valeurs ». Mais il ne faudrait pas que le design thinking devienne la panacée du management de l'innovation comme l'innovation ouverte le fut en son temps ... et détourne l'attention des financeurs de l'innovation, publics et privés, d'une clé fondamentale du management de l'innovation : la création et la valorisation de savoirs collectifs d'innovation dans une entreprise passe avant tout par l'équilibre entre les fonctions et expertises mobilisées dans un projet d'innovation : marketing, R&D, design, propriété intellectuelle, aspects comptables et financiers, etc.

Références : Brown T. (2006), « Design thinking », Harvard Business Revue, June 2008, p. 85-92. Hatchuel A. (2010), « Le design est aussi un effort de recherche », Le Monde Economie, 2 février. MEIE, Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi (2009), Pour une nouvelle vision de l'innovation, Rapport Morand et Manceau, Paris, La documentation française, avril (Morand P., Manceau D.).

Développement durable et innovation

Selon le rapport Brundtland (du nom de Gro Harlem Brundtland, ministre norvégienne de l'environnement ayant présidé la Commission mondiale sur l’environnement et le développement en 1987) : « développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de "besoins", et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »

Le développement durable est important dans le management de l’innovation car il induit des changements de la réglementation, une évolution des modes d’utilisation des produits. Par exemple, l’acheteur potentiel d’une voiture « propre » peut être intéressé à participer à la lutte contre l’effet de serre, même si sa motivation principale est de consommer moins de carburant puisque celui-ci coûte de plus en plus cher. On assiste ainsi à l’annonce d’un nombre croissant de projets de nouveaux véhicules, toujours de plus en plus économes en énergie.

Le développement est pris en compte pour lancer de nouveaux projets d’innovation, de façon délibérée dans les entreprises qui en font un élément de leur stratégie, comme Toyota avec le véhicule hybride, ou bien sous la contrainte dans les entreprises qui se plient aux évolutions de la réglementation, surtout avec la publication de la norme ISO 26000 (stratégie adaptative ou réactive). La prise en compte du développement durable dans le management de l'innovation ne doit pas être réduite à l'Eco-conception, outil d'aide à la conception de nouveaux produits, services et procédés. Le développement durable doit également et surtout faire l'objet d'une réflexion au niveau stratégique de l'entreprise !

Source : D’après Fernez-Walch S., F. Romon F., 2008. Dictionnaire du management de l’innovation. Paris. Vuibert. Disponible à http://vuibert.com/livre72225.html Référence : ISO 26000:2010- Lignes directrices (http://www.iso.org/iso/fr/catalogue_detail?csnumber=42546)

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL