fleche

Le site des professionnels du management de l'innovation : Site MI

Dernière mise à jour : le 29 mai 2018

Autres ouvrages Imprimer Envoyer
Écrit par le Site MI   
Mercredi, 26 Octobre 2011 00:00

Devaux F. (2010), La Boîte à outils du responsable R&D. Paris, Dunod.
Voilà 190 pages d'un ouvrage pratique, comportant 55 fiches descriptives d'outils et méthodes couvrant tous les domaines et tous les niveaux d'intervention d'un responsable de R&D en entreprise : de l'organisation et du financement de la R&D à la direction de projet en passant par la gestion des compétences et la stimulation de la créativité.
Chaque fiche est structurée de la même façon : résumé, présentation développée, avantages, précautions à prendre. De nombreux cas pratiques viennent illustrer la mise en oeuvre des outils proposés, que l'auteur a eu l'occasion de connaître de prés grâce à sa double expérience de responsable opérationnel en entreprise et de chargé de mission à l'Agence de l'Innovation industrielle puis à OSEO.
Ce qui nous a plus particulièrement intéressés :
- l'outil 7 "Le partenariat R&D client fournisseur" dans le cadre de l'innovation ouverte, p. 32-33,
- l'outil 14 "Financer avec les aides publiques" avec l'application au cas KEOPS de nouveau capteur électronique pour le marché médical, p. 54-57,
- l'outil 31 "Méthode marketing de l'utilisateur averti" p. 110-111.

Corbel P. (2009), Technologie, innovation, stratégie- De l’innovation technologique à l’innovation stratégique, Paris, Gualino Editeur.

Ouvrage traitant principalement de l'innovation technologique même si on y parle, également, d'innovation stratégique. L'auteur fait un tour d'horizon documenté des connaissances diffusées sur le sujet de l'innovation technologique, depuis les fondateurs jusqu'aux plus récents.
Ce qui nous a intéressés en particulier :
- Emergence d’un standard industriel sur un marché p. 39-47
- Freins à la diffusion des innovations p. 57-61
- Localisation R&D p. 103-109
- Partenariats technologiques (objectif, forme, acteurs) p. 132-139
- Innov technologique, chaîne de valeur et acquisition de connaissances p.214-215
- Outils et approches du Knowledge Management p. 216-218
- Stratégie et innovation avec des illustrations (Ikéa par exemple) p.288-299
- Les différentes formes de propriété intellectuelle p.312-320
- Les enjeux sociaux de l'innovation p.224-232

Gueguen D. (2009), Economie de l’innovation, Paris, La Glossary Link Découverte, collection repères.

Il s'agit de la nouvelle édition d'un ouvrage paru en 1999 qui offre une approche économique (macro et micro) de l'innovation (plutôt innovation technologique). On y trouve des explications sur les théories économiques traitant de l'innovation, sur l'émergence et la diffusion des innovations sur un marché, sur les politiques publiques en matière d'innovation. L'ouvrage, quoique théorique, est lisible par le grand public.
Ce qui nous a intéressés en particulier :
- Approche néoclassique et approche évolutionniste de l’innovation p. 54
- Diffusion des technologies et effets sur la productivité p. 76
- Chapitre V : les politiques de l’innovation p. 94-114

Morand P., Manceau D. (2009), Pour une nouvelle vision de l’innovation, Rapport officiel,  Paris, La documentation Française, avril 2009.

Un ouvrage instructif, clair et illustré sur le rôle des politiques publiques en matière de soutien à l’innovation. Des annexes présentant des statistiques sur l'innovation (entreprises les plus innovantes, dépôt de brevet, etc.).

Pavie X., Dir. (2010), Management stratégique des services et innovation : complexité et nécessité. Volume III des cahiers de recherches Innovation et Services, ESSEC-ISIS, L’harmattan.

De par le titre et l’appellation « cahier de recherche », on s’attendait à un travail de recherche associant innovation et stratégie dans le monde des services, sujet particulièrement d’actualité. Il s’agit en fait d’une compilation de témoignages de professionnels de l’innovation (entreprises, organismes d’accompagnement, de soutien et de financement de l’innovation, consultants) et qui ne porte pas uniquement sur l’innovation dans les services.
Ce qui nous a intéressés :
p.69 : Maria Harti, directrice générale d’iDTGV, nous rappelle, avec le cas du lancement réussi d’iDTGV, que l’innovation est vitale mais, également, parfois, source de bouleversements organisationnels et culturels dans une entreprise ; elle pose également la question de la filialisation de l’innovation.
p. 173 : Charles Mathé, professeur à l’ESSEC, explique, exemples à l’appui, comment l’innovation peut faire évoluer la proposition de valeur dans les services : déploiement d’un mix de prestations immatérielles originales, valorisation d’un support physique souvent indispensable à sa consommation, prise en compte d’un espace temporel le plus large possible dans la relation client-fournisseur. p. 63 : Une étude menée par IBM auprès des directeurs généraux de grands groupes montre que seulement 15% des interviewés citent la R&D comme source d’innovation.
Notre commentaire : L’ensemble de ces témoignages et plus particulièrement ceux recueillis par IBM pour son étude, nous montrent la difficulté d’une recherche sur un domaine, l’innovation, qui est convoqué plus que de raison et souvent hors de propos. A force d’affirmer que « tout est innovation » et que la R&D ne produit que peu de projets d’innovation, il ne faudrait pas qu’on en vienne à s’interroger sur l’utilité de l’innovation technologique et donc de la recherche … Il y a un équilibre à trouver, l’innovation étant bel et bien la valorisation sur un marché ou dans des entreprises de savoirs autant technologiques que non technologiques.