fleche

Le site pour les professionnels du management de l'innovation : Site MI

Dernière mise à jour : le 30 novembre 2020

Bibliothèque du MI
Bibliothèque du MI Imprimer Envoyer
Écrit par Site MI   
Samedi, 08 Février 2020 07:42

Abernathy W. J., Clark K. B. (1985), « Innovation: Mapping the Winds of Creative Destruction », Research Policy, 14, p. 3-22.

Ait El Hadj S. (1989), L’entreprise face à la mutation technologique, Paris, Éditions d’Organisation.

Ait El Hadj S. (2002), Systèmes technologiques et innovation – Itinéraire théorique, Pari, L’Harmattan.

Alter N. (2000), L’innovation ordinaire, Paris, PUF.

Anvar (1993), Histoire(s) d’innover, Paris, InterÉditions.

Argyris C., Schön D. (2002), Apprentissage organisationnel. Théorie, méthode, pratique, Bruxelles, De Boeck University Press.

Aritua, B., Smith, N. J., Bow D. (2009), « Construction client multi-projects – A complex adaptative systems perspective », International Journal of Project Management, 27, p. 72-79.

Arnould O., Mercier S., Santi J.-M. (2015), Management de l’innovation, Paris, Vuibert.

Arthur D. Little (1981), « Stratégies et technologie », Actes European Management Forum, Davos.

Atamer T., Calori R. (2003), Diagnostic et décisions stratégiques, Paris, Dunod.

Aubouy M. (2019), De quoi la créativité est-elle le nom. Petit traité sur l'innovation n°Z6.1 Nullus in verba.

Baker, N., Freeland, J., (1975), “Recent advances in R&D benefit measurement and project selection methods”, Management Science, Vol. 21, n° 10, June, p. 1164-1175.

Barjou B. (1998), Manager par projets, Paris, ESF.

Barreyre P.-Y. (1968), L’impartition, politique pour une entreprise compétitive, Hachette.

Barreyre P.-Y. (1980), « Typologie des innovations », Revue française de gestion, janvier-février, p. 9-15.

Baslé, M. (2011), « L’impossible métrique des résultats des aides publiques à l’innovation », Working Paper, disponible sur http://perso.univ-rennes1.fr/maurice.basle/.

Bayart D., Bonhomme Y., Midler C. (2002), « Management tools for R&D project portfolios in complex organizations », in Benghozy P.-J., Charue-Duboc F., Midler C. (dir.), Innovation based competition design systems dynamics, Paris, L’Harmattan, p. 135-156.

Beati (2010), Innovez en maîtrisant la créativité collective, Lyon, Caillade Publishing.

Bellon B. (1993), Innover ou disparaître, Paris, Économica.

Bellut S. (1990), La compétitivité par la maîtrise des coûts, Paris, Éditions de l’Afnor.

Ben Mahmoud-Jouini S. (1998), « Stratégies d’offres innovantes et dynamiques des processus de conception. Le cas des grandes entreprises générales de bâtiment françaises », thèse université Paris 9 Dauphine.

Ben Mahmoud-Jouini S. (2004), « Management des connaissances et des apprentissages dans les entreprises multi-projets : le cas des stratégies d’offres innovantes », in Garel G., Giard V., Midler C. (dir.), Faire de la recherche en management de projet, Paris, Vuibert, p. 225-245.

Ben Mahmoud-Jouini S., Calvi R. (2004), « Les coopérations inter-entreprises dans les projets de développement », in Garel G., Giard V., Midler C. (dir.), Faire de la recherche en management de projet, Paris, Vuibert, p. 161-186.

Berry M. (dir.) (1983), « Une technologie invisible ? L’impact des instruments de gestion sur le fonctionnement des systèmes sociaux complexes », Cahiers de recherche du CRG, juin

Bessière V., Stéphany E. (2014), « Le financement par crowdfunding. Quelles spécificités pour l'évaluation des entreprises ? », Revue française de gestion, n° 242, mai, p. 149-161.

Bianchi H. (1974), L’innovation et ses contraintes : études de cas, Paris, Eyrolles.

Bidault F. (1988), Le champ stratégique de l’entreprise, Paris, Économica.

Bienayme A. (1994), Économie des innovations technologiques, Paris, PUF Que sais-je ?

Blanco S. (1998), « Gestion de l’information et intelligence stratégique : cas de la sélection des signes d’alerte précoce de veille stratégique », thèse université Grenoble 2.

Blanco S., Caron-Fasan M.-L., Lescha Humbert (1998) « Sélection et exploitation des signaux faibles de veille stratégique : deux cas de guides utilisateurs ». Congrès AIMS, Louvain-La-Neuve, Belgique.

Boly V. (2004), Ingénierie de l’innovation. Organisation et méthodologie des entreprises innovantes, Paris, Hermès

Boly, V., (2009). Ingénierie de l’innovation, Paris, Hermès Lavoisier.

Boly, V., Morel, L., Assielou, N. G., Camargo, M. (2014), “Evaluating innovative processes in french firms: Methodological proposition for firm innovation capacity evaluation”, Research Policy, n°43, p. 608-622.

Boly V., Romon F. (1999), « Le management de l’innovation dans les PME. Étude de la cohérence des décisions prises au niveau d’un projet innovant, d’un portefeuille de projets, et du management des ressources technologiques », 3e congrès international de génie Industriel, Montréal, mai, p. 2041-2049.

Bonleux N. (2010), « Une stratégie gagnante fondée sur le management de l’innovation récurrente, le cas Liebherr Aerospace Toulouse », in Fernez-Walch S., Romon F., Management de l’innovation, de la stratégie aux projets, 2ème édition, Paris, Vuibert, p. 66-68.

Bory M. (2020), Les paradoxes de l'expert, comprendre les limites de la connaissance et de l'expérience, L'Harmattan.

Bourdichon P. (1994), L’ingénierie simultanée et la gestion de l’information, Paris, Hermès.

Boutinet J. P. (1993), Anthropologie du projet, 3ème édition, Paris, PUF.

Bowker G. (2014), « The Theory/Data Thing – Commentary », International Journal of Communication, 8, p. 1795-1799.

Broustail J., Frery F. (1993), Le management stratégique de l’innovation, Paris, Dalloz.

Brown T. (2008), « Design thinking », Harvard Business Revue, June, p. 85-92.

Brundtland G. H. (1989), Notre avenir à tous, Traduction française de Our commun future, Rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, Québec, Éditions du Fleuve.

Burgelman R. A., Sayles L. R. (1986), Inside Corporate Innovation, New York, The Free Press.

Burgelman R. A., Christensen C. M., Wheelwright S. C. (2009), Strategic Management of Technology and Innovation, 5th edition, New-York, Mac Graw Hill International.

Burger-Helmchen T., Pénin J., (2011), « Crowdsourcing : définition, enjeux, typologie », Management & Avenir, n° 41, p. 254-269.

Burrows R., et Savage M. (2014), « After the crisis ? Big Data and the methodological challenge of empirical sociology », Big Data & Society, April-June, p. 1-6.

Callon M., Laredo P., Mustar P. (1995), « Réseaux technico-économiques et analyse des effets structuraux », in Callon M., Laredo P., Mustar P. (dir.), La gestion stratégique de la recherche et de la technologie, Paris, Économica, p. 415-462.

Callon M., Latour B. (1985), « Comment suivre les innovations, clefs pour l’analyse sociotechnique », Prospective et santé publique, numéro spécial Innovation, 24 octobre.

Casdella, V., Benlahcen-Tlemcani M. (2006), « De l’applicabilité du Système National d’Innovation dans les Pays Moins Avancés », Innovations, n° 24, février, p.59-90.

Chanal V. (1995), « Le management de l’innovation de produit industriel : mise en œuvre d’une démarche de diagnostic pour améliorer notre compréhension du processus », thèse université Grenoble 2.

Chanal V. (1999), « Management de l’innovation : la prise en compte du langage des acteurs des projets », VIIe conférence de management stratégique, École centrale Paris, 26 au 28 mai.

Chanal V. (2000), « Communautés de pratique et management par projet : à propos de l’ouvrage de Wenger », Management, vol. 3, no 1.

Chapel V. (1997), « La croissance par l’innovation : de la dynamique d’apprentissage à la révélation d’un modèle industriel. Le cas Téfal », thèse École des mines de Paris.

Charfi A. (2009), « Élaboration et validation d’un modèle d’organisation fondée sur le savoir : démarche de la recherche », Cahier de Recherche, Centre de Recherche en Gestion, Toulouse 1 Capitole.

Charfi A. (2012), « L’organisation fondée sur le savoir : caractéristiques, et utilité théorique et pratique », thèse en sciences de gestion, université Toulouse 1 Capitole, Toulouse, 18 décembre.

Charfi A., Fernez-Walch S. (2010), « Quels dispositifs structuraux pour faire du savoir une ressource stratégique ? Application au cas d’un éditeur français de logiciels », XIXe Conférence internationale de l’AIMS, Luxembourg, juin.

Charfi A., Fernez-Walch S., Kachlouf N., Soparnot R. (2017, à paraître), « Mettre en œuvre des dispositifs managériaux en vue de valoriser le savoir : application au cas d’un systémier de l’aéronautique », Revue des Sciences de Gestion, n° 118.

Cherrier P., Jayanth B. (2008), « Rendre les lunettes accessibles aux plus pauvres, le cas ESSILOR Inde », Séminaire Ressources technologiques et innovation, École de Paris du Management, mai.

Chesbrough H. (2003), Open Innovation, Boston, Massachusetts, Harvard Business School Press.

Chesbrough H. (2007), Open business models: how to thrive in the new innovation landscape, Boston, Massachusetts, Harvard Business School Press.

Choffray J.-M., Dorey F. (1983), Développement et gestion des produits nouveaux, concepts, méthodes et applications, Paris, Mac Graw Hill.

Clark K. B., Hayes R. H., Wheelwright S. C. (1988), Dynamic Manufacturing, Creating the Learning Organization, New York, The Free Press.

Cohen W., Levinthal D. (1990), « Absorptive Capacity: a new perspective of learning and innovation », Administration Science Quarterly, n° 1, Vol. 35, p. 128-152.

Cohendet P., Créplet F., Dupouët O. (2003), « Innovation organisationnelle, communautés de pratique et communautés épistémiques : le cas de Linux », Revue française de gestion, vol. 29/146, septembre-octobre, p. 99-121.

Corbel P. (2009), Technologie, Innovation, Stratégie – De l’innovation technologique à l’innovation stratégique, Paris, Gualino Éditeur.

Coste O. (2008), « Innovations technologiques et soutiens publics. Le cas TVMLS et AII », Séminaire Ressources Technologiques et innovation, École de Paris du management.

Cothenet E. (2006), « Le lancement de nouveaux produits dans l’industrie agroalimentaire, une question de survie », in Fernez-Walch S., Romon F., Management de l’innovation, de la stratégie aux projets, 1ère édition, Paris, Vuibert, p. 51-53.

Cousin V. (2006), « Le management de l’innovation dans un grand groupe de BTP : un art difficile entre niveau global et niveau local », in Fernez-Walch S., Romon F, Management de l’innovation, de la stratégie aux projets, 1ère édition, Paris, Vuibert, p. 56-58.

Crozier M., Friedberg E. (1977), L’acteur et le système, Paris, Seuil.

Cusumano M. A., Nobeoka K. (1999), Le management multi-projets : optimiser le développement de produit, Paris, Dunod.

Daltman G., Duncan R., Holbek J. (1973), Innovation and Organizations, New-York, Éd. John Wiley.

Damanpour F. (1991), « Organizational innovation: a meta-analysis of effects of determinants and moderators », Academy of Management Journal, Vol. 34, n° 3, p. 555-590.

Darène N., Romon F. (2006), « La représentation du client futur dans la construction d’une offre innovante », Gérer et comprendre, no 83, mars, p. 36-46.

De Woot P. (1970), Stratégie et management, Paris, Dunod.

Declerck R. P., Eymery P., Crener M. A. (1980), Le management stratégique des projets, Paris, Éditions Hommes et Techniques.

Demil B., Lecocq X. (2009), « Les guerres de standard », in Le Roy F. et Yami S., (dir.) Management stratégique de la concurrence, Paris, Dunod.

Devaux F. (2010), La Boîte à outils du responsable R&D, Paris, Dunod.

Diderot et D’Alembert (1751-1772), Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers.

Dosquet, E., Dosquet, F., Dour, B., Conticello, J.-C., Van Bennekum, A. (2017), L'Innovation Agile- Guide de survie dans un monde en disruption. Editions ENI.

Dougherty D., Heller T. (1994), « The illegitimacy of successful product innovation in established firms », Organization Science, vol. 5, no 2, mai, p. 200-218.

Dupuy Y., Kalika M., Marmuse C., Trahand J. (1989), Les systèmes de gestion, introduction au soft management, Paris, Vuibert.

Garette P., Dussauge P. (1995), Les stratégies d’alliance, Paris, Éditions d’Organisation.

Dussauge P., Ramanantsoa B. (1987), Technologie et stratégie d’entreprise, Paris, McGraw Hill.

Écosip, Giard V., Midler C. (dir.) (1993), Pilotage de projets et entreprises, Diversités et convergences, Paris, Économica.

Feldman, M. S., Pentland, B. T. (2003), “Reconceptualizing Organizational Routines as a Source of Flexibility and Change”, Administrative Science Quarterly, n°48, p. 94-118.

Fernez-Walch S. (1991), « L’innovation de produit au quotidien en entreprise industrielle », thèse École des mines de Paris.

Fernez-Walch S. (1995), « La conduite de l’innovation de produit dans une grande entreprise industrielle, pour une grille d’analyse de l’organisation », Revue internationale en gestion et management de projets, automne, p. 57-70.

Fernez-Walch S. (2000a), Management de nouveaux projets, Panorama des outils et des pratiques, Paris, Éditions de l’Afnor.

Fernez-Walch S. (2000b), « Les méthodes et outils de management de projet, quelle pertinence pour les PME/PMI », 2e rencontres Recherche – Entreprises IREGE, Le Management de l’innovation, IREGE IUP, Annecy-le-Vieux, 15 septembre, p. 36-52.

Fernez-Walch S. (2004), « La problématique de portefeuilles de projets : finalités et mise en œuvre », in Faire de la recherche en management de projet, Garel G., Giard V., Midler C. (dir.), Vuibert, Paris, p. 209-224.

Fernez-Walch S. (2010), « Chesbrough Henry W. (2003). Open innovation, Boston, Massachusets, Harvard Business School Press. », Site MI, www.innovationmanagement.fr, 1er mai.

Fernez-Walch S. (2011), « Cotraitance de l’innovation : définition et enjeux », Site MI, www.innovationmanagement.fr, 14 octobre.

Fernez-Walch S. (2011), « Le management multi-projets, une réponse possible à l’explosion du nombre de projets d’innovation de type coopératif », Site MI, www.innovationmanagement.fr , 6 août.

Fernez-Walch S. (2012b), « De la pertinence des dispositifs de financement public de l’innovation », Site MI, www.innovationmanagement.fr , 6 février.

Fernez-Walch S. (2012c), « Dispositifs d’optimisation fiscale ou véritables levier d’investissement dans l’innovation ? Le cas du CIR », Site MI, www.innovationmanagement.fr , 6 février.

Fernez-Walch S. (2015), De l'innovation ouverte à l'innovation frugale : point de vue sur ces concepts qui envahissent les pratiques de MI, Site MI, www.innovationmanagement.fr., 13 mars.

Fernez-Walch S. (2016a), « Multi-portfolio management of financial resources dedicated to innovation: the case of Liebherr Aerospace Toulouse », 1ère Journée de l’innovation Abbé Grégoire, CNAM, Paris.

Fernez-Walch S. (2016b), “Improving R&D and innovation management in an industrial company: proposing a multi-portfolio framework”. R&D Management Conference 2016 “From Science to Society: Innovation and Value Creation”, 3-6 July, Cambridge, UK.

Fernez-Walch S. (2016c), « Vers un management proactif du financement des projets d’innovation ? », 7èmes rencontres Droit et Espace. Espace et finance », Sirius, Space, Business and Law, 13 octobre, Toulouse (2004).

Fernez-Walch S., Gidel T., Romon F. (2004), « Le management de portefeuilles de projets d’innovation. Étude comparative des pratiques et facteurs clés d’une mise en œuvre effective », Gestion 2000, numéro spécial janvier-février, p. 137-150.

Fernez-Walch S., Gidel T., Romon F. (2006), « Le portefeuille de projets d’innovation, objet de gestion et d’organisation », Revue française de gestion, vol. 32, no 165, juin-juillet, p. 87-103.

Fernez-Walch S., Godowski C. (2015), Etude Innovation PME® impacts, rapport final, Centre de Recherche en Management, Université Toulouse 1 Capitole, octobre.

Fernez-Walch S., Romon F. (2000), « La conduite des projets innovants chez GTM : application d’une grille d’analyse », Gestion 2000, no 4, juillet-août, p. 73-86.

Fernez-Walch S., Romon F. (2001), Peut-on innover dans une entreprise de BTP ?, Revue française de gestion, no 133, juin-septembre, p. 94-106.

Fernez-Walch S., Romon F. (2008), Dictionnaire du management de l’innovation, Paris, Vuibert.

Fernez-Walch S., Romon F. (2010b), « Multi-Project Management: a way of managing today’s Innovation », in Legardeur, North K. (Eds.), Towards new challenges for innovative management practices, ERIMA Publication, Vol. 3, no 1, p. 124-130.

Fernez-Walch S., Romon F. (2017), Management de l'innovation, de la stratégie aux projets, 4ème édition, Paris, Vuibert.

Fernez-Walch S., Triomphe C. (2004a), « Management multi-projets, définitions et enjeux », in Garel G., Giard V., Midler C. (dir.), Faire de la recherche en management de projet, Paris, Vuibert, p. 189-207.

Fernez-Walch S. Triomphe C. (2004b), « L’approche plate-forme : le management des familles de projets articulées autour de composants communs », in Garel G., Giard V., Midler C. (dir.), Faire de la recherche en management de projet, Paris, Vuibert, p. 247-279.

Fernez-Walch S., Triomphe C. (2005), « Diversité produits et management multi-projets », 6e congrès international de génie Industriel, Besançon, 7-10 juin.

Fernez-Walch S., Wiart M. (2015), « Etudier la pratique du management de l’innovation d’une PME grâce au concept de routine organisationnelle : étude du cas d’un programme de soutien à l’innovation », 6ième Rencontre du Groupe de Recherche Thématique « Innovation » de l’AIMS, Strasbourg, septembre.

Frechet M. (2004), Prévenir les conflits dans les partenariats, Paris, Vuibert.

Fréry F., (2000). « Un cas d’amnésie stratégique : l’éternelle émergence de la voiture électrique », IXe Conférence internationale de Management Stratégique, Montpellier, 24-26 mai.

FutuRIS (2012), La recherche et l’innovation en France. Lesourne J., Randet D. (dir.), Paris, Odile Jacob.

Garel G. (2003), Le Management de projet, Paris, La Glossary Link Découverte.

Garel G., Giard V., Midler C. (2001), « Management de projet et gestion des ressources humaines », Cahier de recherche du Gregor, IAE de Paris, n° 5, p. 34.

Garel G., Midler C. (1995), « Concourance, processus cognitifs et régulation économique », Revue française de gestion, no 104, p. 86-101.

Garette B., Dussauge P. (1995), Les stratégies d’alliances, Paris, Éditions d’Organisation.

Gaffard J.-L. (1990), Economie industrielle et de l'innovation, Dalloz, Paris.

Gauthier-Lafaye J. (2004), « Les recherches et leurs interfaces. L’exemple de Rhodia », Séminaire Ressources technologiques et innovation, École de Paris du management, novembre.

Gawer A., Cusumano M.-A. (2002), Platform Leadership, New York, Harvard Business School Press.

Genest B.-A., Nguyen T.-H. (2002), Principes et techniques de la gestion de projets, 3ème édition, Laval, Canada, Sigma Delta.

Gervais F. (2003), Stratégie de l’entreprise, 5ème édition, Paris, Économica.

GEST (1986), Grappes technologiques. Les nouvelles stratégies d’entreprise, Mac Graw Hill, coll. Stratégie et management.

Getz I., Robinson A. G. (2003), Vos idées changent tout !, Paris, Éditions d’Organisation.

Giard V. (1999), « Analyse économique de la standardisation des produits », papier de recherche, GREGOR, Paris, IAE de Paris.

Gidel T. (2004), « Instrumentation du management multi-projets », in Garel G., Giard V., Midler C. (dir.), Faire de la recherche en management de projet, Vuibert, Paris, p. 281-301.

Gidel T., Romon F. (2009), Dedicated collaborative space open to all opportunities but focused on innovative target. 4th International Conference on Designing Desiderable Products and Interfaces, DPPI09, Compiègne, 13-16 octobre.

Gidel T., Zonghero W. (2006), Management de projet, Paris, Hermes-Lavoisier.

Giget M. (1989), « Arbres de technologies et arbres de compétences, deux concepts à finalité distincte », Futuribles, novembre, p. 32-38.

Giget M. (1994), L’innovation dans l’entreprise, Techniques de l’ingénieur, Traité Généralités.

Godet M., Durance P. (2008), La prospective stratégique, Paris, Dunod.

Godet, M., Monti, R., Meunier, F., Roubelat, F., (2000), La boite à outils de prospective stratégique », n° 5, Paris, Éditions des Arts et Métiers.

Gotteland D., Haon C. (2005), Développer un nouveau produit. Méthodes et outils, Paris, Pearson Éducation.

Grant R. M., (1996), « Toward a knowledge-based theory of the firm », Strategic Management Journal, special issue, Vol. 17, Winter, 1996, p. 109-122.

Grenier C., Laborel B. (2011), Les MDPH maisons départementales des personnes handicapées – Une organisation innovante dans le champ du médico-social, Toulouse, Érès.

Gueguen G., Torrès O. (2009), « Les écosystèmes d’affaires », in Le Roy F. et Yami S., Paris (dir.), Management stratégique de la concurrence, Dunod.

Guellec, D. (2001), « Les politiques de soutien à l’innovation technologique à l’aune de la théorie économique », La Documentation Française – Economie et Prévision, n° 150 (4), p. 95-105.

Guellec D. (2009), Économie de l’innovation, Paris, La Découverte.

Guibert J-C., Neu M. (2013), « Normalisation et innovation : données génériques et spécificités françaises », L’ENA hors les murs, no 430 ; avril, p. 38-40.

Guilhon B., Gianfaldoni P. (1990), « Chaînes de compétences et réseaux », Revue d’économie industrielle, no 51.

Hamel G., Prahalad C. K. (1990), « The Core Competence of the Corporation », Harvard Business Review, mai-juin, p. 79-91.

Hargadon A., Sutton R. J. (2003), « Créer un laboratoire d’innovation », in Les meilleurs articles de la Harvard Business Rewiew sur l’innovation, Paris, Éditions d’Organisation, L’Expansion Management Review.

Hatchuel A. (1994), « Apprentissages collectifs et activité de conception », Revue française de gestion, no 99, p. 109-120.

Hatchuel A., Le Masson P., Weil B. (2001), « From R&D to R-I-D: design strategies and the management of innovation fields », in 8th New Product Development Management Conference, Enschede, Pays-Bas, June.

Hatchuel A., Weil B. (2002), « De la R&D à la R-I-D ou comment organiser l’innovation répétée », Industrie et Technologies, no 841, octobre.

Hatchuel A. (2010), « Le design est aussi un effort de recherche », Le Monde Économie, 2 février.

Hayes R. H., Wheelwright S. C., Clark K. B. (1988), Dynamic manufacturing, creating the learning organization, Free Press, New York.

Helfer J.-P., Kalika M., Orsoni J. (2004), Management, stratégie et organisation, Paris, Vuibert.

Henderson R. M., Clark K. B. (1990), « Architectural Innovation: The Reconfiguration of Existing Product Technologies and the Failure of Established Firms », Administrative Science Quaterly, 35, p. 9-30.

Hougron T. (2001), La conduite de projets, Paris, Dunod.

Hurtiger J.-M. (2007), « Stratégie globale et culture locale, un même produit peut-il concilier les deux ? Le cas Logan », Séminaire Ressources technologiques et innovation, École de Paris du Management, octobre.

Jacquet D. (2003), « Les options réelles, une approche financière pour l’innovation », in Mustar Philippe, Penan H. (dir.), Encyclopédie de l’innovation, Paris, Économica.

Jakobiak F. (1991), Pratique de la veille technologique, Paris, Éditions d’Organisation.

Jakobiak F. (2004), L’intelligence économique, la comprendre, l’implanter, l’utiliser, Paris, Éditions d’Organisation.

Joly M., Muller J.-L. (1994), De la gestion de projet au management par projet, Paris, Éditions de l’Afnor.

Jouët J. (2011) « Des usages de la télématique aux Internet Studies » in J. Denouël & F. Granjon (dir.), Communiquer à l’ère numérique. Regards croisés sur la sociologie des usages. Paris, Presses des Mines, p. 45-90.

Jullien B., Lung Y., Midler C. (2012), L’Épopée Logan, Paris, Dunod.

Jung H. H., Tschirky H. (2004), « How to evaluate technology performance: tasks and structure of technology performance control », in Probert D., Tomlin B., Tschirky H. (eds.), Technology and Innovation into the Boardroom, Houndsmills, Hampshire, Palgrave Macmillan.

Kettani G., Villemeur A. (2012), « Le capital-risque : un financement efficace de l'innovation sur le long terme », Revue d'économie financière, n° 108, avril, p. 91-104.

Killen, C.P., Kjaer, C. (2012), “Understanding project interdependencies: The role of visual representation, culture and process”, International Journal of Project Management, 30 (5), p. 554-566.

Kim W. C., Mauborgne R. (2005), Stratégie Océan Bleu, Comment créer de nouveaux espaces stratégiques, Paris, Village Mondial, Pearson Education.

Knight K. (1967), « A descriptive model of the intra-firm innovation process », Journal of Business, octobre.

Koenig G. (1996), Management stratégique, projets, interactions et contextes, Paris, Nathan.

Lambin J.-J. (1986), Marketing stratégique, New York, Mac Graw Hill.

Lawrence P. R., Lorsh J. W. (1989), Adapter les structures de l’entreprise. Intégration ou différenciation, traduit de Organization and Environment, Paris, Éditions d’Organisation.

Le Duff R., Maisseu A. (1991), Management technologique, Paris, Sirey.

Le Loarne S., Blanco S. (2009) (dir.), Management de l’innovation, Paris, Pearson Education France.

Le Moigne J.-L. (1999), La modélisation des systèmes complexes [1990], Paris, Dunod.

Leboyer C. L. (2009), La gestion des compétences : Une démarche essentielle pour la compétitivité des entreprises, Paris, Éditions d’organisation

Lenfle S., Midler C. (2002), « Stratégies d’innovation et organisation de la conception dans les entreprises amont. Enseignements d’une recherche chez Usinor », Revue française de gestion, no 140, p. 89-106.

Lenfle S., Midler C. (2003), « Management de projet et innovation », in Mustar P. et Penan H. (dir.), Encyclopédie de l’innovation, Paris, Économica.

Léonard Barton D. (1992), « Core Capabilities and Core Rigidities: A Paradox in Managing New Product Development », Strategic Management Journal, vol. 13, p. 111-125.

Leroy D. (1996), « Le management par projets : entre mythes et réalités », Revue française de gestion, janvier-février, p. 109-120.

Létissier F. (2010), « Améliorer l’efficience du processus d’innovation pour répondre aux nouveaux enjeux de l’industrie agroalimentaire : le cas de Bonduelle », in Fernez-Walch S., Romon F., Management de l’innovation, de la stratégie aux projets, 2ème édition, Paris, Vuibert, p. 68-71.

Lilien G. L., Morrison P. D., Sonnack M., Von Hippel E. (2002), « Performance assessment of the lead user idea-generation process for new product development », Management Science, 48, août, p. 1042-1059.

Loilier T., Tellier A. (1999), Gestion de l’innovation, Colombelles, (Calvados), Éditions Management et Société.

Lorino P. (1995), « Le déploiement de la valeur par les processus », Revue française de gestion, juin-août, p. 55-71.

Lorino P. (1999), « Le décloisonnement des métiers », in Foray D., Mairesse J. (dir.), Innovations et performances, approches interdisciplinaires, Paris, Éditions de l’EHESS, p. 453-460.

Lundvall B. (1992), National Innovation System. Towards a theory of innovation and interactive learning, Londres, Pinter Publishers.

MacMillan A. (2003), « Roadmapping, Agent of Change », Research Technology Management, mars-avril, p. 40-45.

Maffin D. (1998), « Engineering design models: context, theory and practice », Journal of Engineering Design, vol. 9, no 4, p. 315-327.

Magne S., Lemoine J-F. (2015), « Essai de classification des pratiques de co-création destinées à engager le consommateur dans le processus de design-management », 6ième Rencontre du Groupe de Recherche Thématique « Innovation » de l’AIMS, septembre, Strasbourg.

Mahieux X. (2012), « Le private equity américain après la crise : reconfiguration et maturité », Revue d’économie financière, n° 105, janvier.

Mallein P., Tarozzi S. (2002), « Des signaux d’usage pertinents pour la conception des objets communicants », Working Paper, CNRS LUCE, université Grenoble 2.

Maniak R. (2009), Les processus de Glossary Link co-innovation : caractérisation, évaluation et management. Le cas de l’industrie automobile. Thèse en gestion, École Polytechnique, Paris.

Martinet A-C., Silem A. (2005), Lexique de gestion, 7ème édition, Paris, Dalloz, 562 pages.

Maslow A. H. (1954), Motivation and personality, New York, Harper Row.

Maute M. F., Locander W. B. (1994), « Innovation as a Socio-Political Process : an Empirical Analysis of Influence Behavior among New Product Management », Journal of Business Research, no 30, p. 161-174.

Mbengue B. (2004), « Management des savoirs ». Revue Française de Gestion, no 149 mars-avril, p. 33-49

Meyer M. H., Lehnerd A. P. (1997), The power of Product Platforms: Building Value and Cost Leadership, The Free Press.

Meyer M. H., Mugge P. C. (2001), « Make platform innovation drive enterprise growth », Research Technology Management, janvier-février, p. 25-39.

Midler C. (1993), « Introduction : gestion de projet, l’entreprise en question », in Écosip, Giard V. et Midler C. (dir.), Pilotages de projets et entreprises, Paris, Économica, p. 17-31.

Midler C. (2000), « Project management for intensive innovation based strategies : new challenges for the XXIth century », in Benghozi P.-J., Charue-Duboc F., Midler C., (dir.), Innovation based competition and design systems dynamics, Paris, L’Harmattan, p. 1-10.

Midler C., Maniak R., Beaume R. (2012), Réenchanter l’industrie par l’innovation, Paris, Dunod.

Millier P. (2005), Stratégie et marketing de l’innovation technologique, 2ème édition, Paris, Dunod.

Mintzberg H. (1982), Structure et dynamique des organisations, Paris, Éditions d’Organisation.

Mira S. (1993), « Élaboration d’une méthode de gestion des risques de développement pour maîtriser le temps de l’innovation technologique et renforcer la compétitivité de l’entreprise », thèse université Lyon 3.

Moisdon J. C., Weil B. (1998), « La capitalisation technique pour l’innovation : expériences dans la conception automobile », Cahiers de recherche du GIP – Mutations industrielles, no 76, octobre.

Montmollin M. de (1986), L’intelligence de la tâche. Éléments d’ergonomie cognitive, Paris, La Découverte.

Morin J., Seurat R. (1989), Le management des ressources technologiques, Paris, Éditions d’Organisation.

Navarre C., Schaan J.-L., Doucet A. (1989), « Où en est la gestion de projets aujourd’hui ? Essai de modélisation », Gestion 2000, n° 1, p. 31-57.

Nelson R. R., Winter S. G. (1982), An Evolutionary Theory of Economic Change, The Belknap Press of Harvard University Press, Cambridge, Massachussets.

Neu M. (2009), Implications du Bayh-Dole Act dans les contrats entre industriels et universités US, Presse du CEA, 12 janvier.

Neu M. (2012), « Analyse du système d’innovation en France et propositions d’amélioration », Conférence Groupe X-Recherche, Quels leviers efficaces de rupture en faveur de la R&D pour un choc de l’innovation et de l’emploi en France ? 22 mai.

Nieder B. (1998), « Facteurs politiques, sociaux et culturels de l’innovation : les cas comparés du TGV et de l’ICE », Euroscience Forum, n° 1, janvier.

Nonaka I. (1994), « A dynamic theory of organizational creation », Organization Science, vol. 5, no 3, p. 14-37.

Nonaka I. et Takeuchi H. (1995), The Knowledge Creating Company, New York, Oxford University Press.

Onnée S., Renault S. (2013), « Le financement participatif : atouts, risques et conditions de succès », Gestion, Vol. 38, mars, p. 54-65.

Onnée S., Renault S. (2014), « Crowdfunding : vers une compréhension du rôle joué par la foule », Management & Avenir, n° 74, août, p. 117-133.

Pelata P., Mathieu M., Midler C., Hirtzman P. (2010), « Le véhicule électrique va-t-il enfin démarrer ? », Séminaire Ressources technologiques et innovation, École de Paris du Management, février.

Pepin C. (2016), Les vertus de l’échec, Allary Editions.

Perrin J. dir. (1999), Pilotage et évaluation des processus de conception, Écosip, Paris, L’Harmattan.

Pillet M. (2003), Six Sigma. Comment l’appliquer, Paris, Éditions d’Organisation.

Pons F.-M., Ramecourt M. de (2001), Innovation à tous les étages, Paris, Éditions d’Organisation.

Porter Michael E. (1986), L’avantage concurrentiel, Traduit de The Competitive Advantage (1985), Paris, InterÉditions.

Pras B., Le Nagard-Assayag E. (2004), « Innovation et marketing stratégique », in Mustar P., Penan H. (dir.), Encyclopédie de l’Innovation, Paris, Économica, p. 255-280.

Prajogo D. I., Ahmed P. K. (2006), « Relationships between innovation stimulus, innovation capacity, and innovation performance », R&D Management, volume 36, Issue 5, November, p. 499-515.

Proulx S. (2015) « La sociologie des usages, et après ? », Revue française des sciences de l’information et de la communication, 23 janvier, http://rfsic.revues.org/1230

Reix R. (2002), Systèmes d’information et management des organisations, 4ème édition, Paris, Vuibert.

Reix R. (2006), Systèmes d’information et management des organisations, 5ème édition, Paris, Vuibert.

Reix R., Fallery B., Kalika M., Rowe F. (2011), Systèmes d’information et management des organisations, 6ème édition, Paris, Vuibert.

Radjou N., Prabhu J., Ahuja S. (2015), Innovation Jugaad. Redevenons ingénieux, Diateino (pour l'édition française).

Roehrich G., Rellena D. (2011), « Du business model à l’émergence de nouveaux marchés », in Chanal V. (dir.), Business Models dans l’innovation, pratiques et méthodes, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, p. 185-209.

Rigny A. J. (1973), Structure de l’entreprise et capacité d’innovation, Puteaux, Hommes et Techniques.

Rogers, Everett M. (1983), Diffusion of Innovations, Glencoe, Free Press.

Romelaer P. (1998), « Introduction : innovation, performances et organisation », Revue française de gestion, mars-mai, p. 92-101.

Romon F. (1999), « L’organisation du processus d’innovation dans l’entreprise. Modèle matriciel de management de l’innovation (3MI) », 3e séminaire veille et prospective dans l’entreprise, Courbevoie, novembre.

Romon F. (2003), « Le modèle de management de l’innovation reste à construire », Industrie et Technologies, no 845, février 2003, p. 104.

Romon F. (2006a), « L’innovation ne s’improvise pas », Industrie et Technologies, no 884, décembre 2006, p. 119.

Romon F. (2006b), « L’appréciation des performances d’innovation de l’entreprise » in Aït-El-Hadj S. & Brette O., Innovation, management des processus et création de valeur, Paris, L’Harmattan.

Romon F. (2011), « Nouvelle annonce d’une substitution prochaine du véhicule électrique à la voiture à essence », Site MI, www.innovationmanagement.fr, 16 avril.

Roux D. (2010), « Vers la co-traitance. De la délicate gestion de l’innovation externalisée », Le Nouvel Économiste, www.lenouveleconomiste.fr, 16 février.

Royer I. (2002), « Les procédures décisionnelles et le développement de nouveaux produits », Revue française de gestion, no 139, juillet-août, p. 7-25.

Ruprich-Robert C., Bencinvenga M. (2002), Évaluation des politiques publiques : nouveau guide pratique, Lettre du cadre territorial, Paris.

Saad K. N., Bohlin N. H., Van Oene F. (1994), R&D de 3e génération. Paris, Éditions d’Organisation

Saadoun M. (2000), Technologies de l’information et management, fiche de lecture DSO, Paris, Hermès.

Sakkab N. Y. (2002), « Connect & Develop Complements Research & Development at Research Technology Management », March-April, p. 38-45.

Sander, A. (2005), Les politiques de soutien à l’innovation, une approche cognitive. Thèse de Doctorat de Sciences Economiques, Université Louis Pasteur – Strasbourg 1.

Simon H. A. (1981), The Sciences of the Artificial, MIT Press, Cambridge, MA, 2ème edition.

Schumpeter J. (1935), Théorie de l’évolution économique ; recherches sur le profit, le crédit, l’intérêt et le cycle de la conjoncture, Paris, Dalloz.

Sebbar S. (1994), « De l’innovation progressive à la rupture technique, contribution à une explication de la dynamique technique des produits », thèse de doctorat, université des sciences sociales de Toulouse, juillet.

Sears G. J., Baba V. V. (2011), « Toward a Multistage, Multilevel Theory of Innovation », Canadian Journal of Administrative Sciences, Revue canadienne des sciences de l’administration, n° 28, p. 357-372.

Snel P. H., Halman J. I. M., Keizer J. A. (2001), « Organising for platform driven new product development », 8th International Product Development Management Conference, June, p. 821-831.

Soparnot R., Stevens E. (2007), Management de l’innovation, Paris, Dunod.

Tanguy C., Villavicencio D. (2000), Apprentissage et innovation dans l’entreprise, Une approche socio-économique des connaissances, Aix en Provence, Éres.

Tarondeau J.-C. (1998), Stratégie industrielle, 2ème édition, Paris, Vuibert.

Tarondeau J-C. (1999), La flexibilité dans les entreprises, Paris, PUF.

Teece, D. J., Pisano, G., Shuen, A. (1997), “Dynamic capabilities and strategic management”, Strategic Management Journal, n°18, 509-533.

Tellier A. (1994), « Stratégies de communication externe, le cas des innovations technologiques à rendement croissant d’adoption », Annales du management, XXIIe journées nationales des IAE, Montpellier, p. 405-426.

Tidd J., Bessant J., Pavitt K. (2006), Management de l’innovation – Intégration du changement technologique, commercial et organisationnel, Bruxelles, de Boeck University Press.

Tiggemann R. F., Dworaczyk D. A., Sabel H. (1998), « Project portfolio management: a powerful strategic weapon in pharmaceutical drug development », Drug Information Journal, no 32, p. 813-824.

Trott P. (2012), Innovation Management and New Product Development, 5th Edition, Harlow, England, Pearson, Financial Times Prentice Hall.

Ulrich K. T., Eppinger S. D. (2003), Product Design and Development, New York, Mac Graw Hill.

Verma D., Sinha K. K. (2002), “Toward a theory of project interdependencies in high tech R&D environments”, Journal of Operations Management, 20 (5), p. 451-468.

Von Hippel E. (1986), Lead Users: a Source of New Product Concepts, Management Science, 32, July, p. 791-805.

Weick K. E. (1995), Sensemaking in Organisations, Thousand Oaks, Sage.

Wenger E. (1998), Communities of Practice: Learning, Meaning, and Identity, Cambridge University Press.

Wheelwight S., Clark K. B. (1992), « Creating Project Plans to Focus Product Development », Harvard Business Review, March-April.

Zarifian P. (1993), Quels modèles d'organisation pour l'industrie européenne ? L'émergence de la firme coopératrice, L'Harmattan, Paris.

Mise à jour le Mardi, 24 Novembre 2020 15:20